Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Revoir ses modes de cuisson avec le four vapeur

Très apprécié des grands chefs étoilés, le four vapeur investit de plus en plus les cuisines des particuliers pour leur permettre d’avoir accès à une cuisson moelleuse et des aliments riches en éléments nutritifs.

L’aspect technique

Pour éviter le dessèchement des aliments, le four vapeur est doté d’un réservoir ou simplement raccordé à l’alimentation en eau de la cuisine. Contrairement à la cuisson par chaleur directe de la résistance électrique, c’est la vapeur qui cuit à basse température les mets pour garantir une cuisson à la fois douce et moelleuse. Grâce à ses multiples fonction, l’appareil permet également de faire lever une pâte, blanchir les légumes, réchauffer sans dessécher (étuvage), stériliser à 100 °C les biberons et les bocaux, utiliser une thermosonde pour la cuisson à c½ur de la viande.

Les modèles de four vapeur

Dans les magasins spécialisés, vous avez le choix entre trois types de four vapeur : les appareils basse pression qui permettent une cuisson douce à une température qui n’excède pas les 100°C, les options haute pression avec une cuisson plus rapide à température élevée (120°C) et les fours combinés qui utilisent de la vapeur et de la chaleur tournante qui imitent à la perfection les fours traditionnels.

L’astuce

En choisissant votre four vapeur, optez pour les modèles avec générateur de vapeur installé hors de la cavité. Cela vous aide à mieux maitriser la cuisson car la vapeur n’est injectée que si le four atteint la température adéquate. Autre avantage à prendre en compte, le calcaire est emprisonné dans le réservoir du générateur pour faciliter l’entretien.